top of page

Le marché de la musique.

Avec un chiffre d'affaires de 920 M€, le marché français de la musique enregistrée continue de progresser, affichant une hausse de 6,4% en 2022. Cette tendance positive confirme les performances remarquables observées depuis 2017.



Malgré un environnement complexe marqué par l'incertitude économique, l'inflation et les défis liés à l'évolution constante des usages, la croissance reste significative. Les revenus des ventes se rapprochent de leur niveau d'il y a 15 ans, mais représentent seulement 52% du pic historique atteint en 2002. Les exploitations numériques génèrent désormais les trois quarts des revenus, tandis que les supports physiques ne représentent plus qu'un quart, marquant un renversement par rapport à il y a 10 ans.


Le streaming par abonnement reste la principale source de revenus de la musique enregistrée, atteignant 426 M€ et enregistrant une croissance de 11% par rapport à 2021. Bien que 16 millions d'utilisateurs aient adopté le streaming payant, son adoption n'a pas encore touché tous les publics en France. Les plateformes et les producteurs ont donc le défi majeur de convaincre les consommateurs de tous âges de franchir le pas de l'abonnement.


Le streaming financé par la publicité et le streaming vidéo connaissent une croissance plus soutenue, mais génèrent encore des revenus modestes. Ils représentent respectivement 8% et 9% du chiffre d'affaires des ventes.

Si les résultats des supports physiques marquent le pas dans leur ensemble, le vinyle continue de tirer son épingle du jeu avec une augmentation de 13% en valeur. Il représente désormais 45% des ventes physiques, se rapprochant ainsi du CD qui retrouve sa position de deuxième source de revenus du marché.


La synchronisation (musique à l'image dans les films, les publicités, les jeux vidéo) et les droits voisins (copie privée, musique à la radio, clips TV, sonorisation) continuent également de progresser, représentant respectivement 32 M€ (+34%) et 122 M€ (+12%).


Par ailleurs, les artistes français chantant en français continuent de faire preuve de performances remarquables. En 2022, 17 albums du TOP 20 sont des productions françaises, tout comme 77% des 200 meilleures ventes. Cette tendance de fond se maintient depuis une dizaine d'années. La présence de la jeune génération aux côtés des artistes confirmés sur le podium des meilleurs scores de l'année souligne également la vitalité de la production française.


Malgré ces succès, de nombreux défis subsistent pour répondre aux besoins des artistes et aux attentes des consommateurs. L'innovation est l'atout clé de la stratégie des producteurs, leur permettant d'anticiper les nouvelles influences, d'enrichir l'expérience des fans et de rapprocher les artistes de leur public au-delà des supports traditionnels.


Les développements dans le domaine du gaming, des métavers, des NFT et de leurs interactions avec les communautés existantes font désormais partie intégrante de la conception des lancements, en accord avec la vision de l'artiste

Commentaires


bottom of page