ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

© 2020 by Silence Éphémère

LE REGARD DE SILENCE ÉPHÉMÈRE PRÉSENTE

INTERVIEW AVEC MANDARINA

Le rock à la Crocodiles !



De retour en 2019 avec ce 7e album « Love is Here (The End Is Near) », sorti le 8 fevrier, c’est une bonne révélation musicale. Enregistré dans la capitale du Mexique (Mexico), aucune influence locale ne se distingue dans leurs morceaux.

Ils se sont produits en février dernier au Point Éphémère. Avec une ambiance rock et lourde, ils ont mis aisément le feu à la salle : vous pouvez lire notre article pour en savoir un peu plus sur ce live =>  https://www.silence-ephemere.com/crocodiles-live-report

Cet album est simplement un retour vers l’ambiance électrique de leurs débuts.


Dès l’ouverture avec le sublime morceau, Nuclear Love, il est évident qu’on n’est pas là pour se marrer.

Love is Here est un disque avec beaucoup de choses à nous raconter: il nous parle de notre vie et de notre actualité, le tout sans jamais en n’oublier que le Rock, garage, psyché et punk offrent l’un des points de vue les plus pertinents, les plus honnêtes sur tout cela.

La pochette de l’album est claire : on y voit une terre brisée, si nous sommes de bons observateurs, nous distinguons ce qui pourrait être une flaque de sang entouré d’une chaine en forme de coeur. Le tout dans dans les tons de blancs, de noirs et de roses pales. L’écriture reprend les lettres de l’imprimerie, elles bavent, comme si l’apocalypse s’était déjà produit dans cet album.

Originaire de San Diego, Crocodiles nous emmène dans un album, comme ils le disent si bien « loud » de quoi faire du bruit et apprécier le Rock’n’Roll à sa juste valeur !



  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Pinterest Icône
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc SoundCloud Icône